Quelques réflexions




C'est au cours de l'été 2007 qu’Adrien a visité le manoir du Clos Lucé, près d'Amboise ( la dernière demeure de l'artiste et ingénieur ). Tombé en admiration devant les maquettes et maximes de l'un des plus grands penseurs de la Renaissance, il s'est très vite passionné pour sa philosophie.



Voici quelques citations de Léonard qui poussent à la réflexion sur le comportement :

  • Le souvenir des bienfaits reçus est fragile, comparé à  l'ingratitude.
  • Dès que la Chance entre quelque part, l'Envie aussitôt fait le siège et engage le combat.
  • La patience joue contre les offenses exactement le même rôle que les vêtements contre le froid.
  • D'une chose légère peut naître un grand désastre.
  • Louer ou censurer ce que tu ne comprends pas peut causer préjudice.
  • Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s'est fixé un but n'en change pas.
  • Ne pas prévoir, c'est déjà  gémir.
  • Le fer se rouille, faute de s'en servir, l'eau stagnante perd de sa pureté et se glace par le froid. De même, l'inaction sape la vigueur de l'esprit.
  • La peur naît à  la vie plus vite que tout autre chose.
  • Deux faiblesses qui s'appuient l'une à  l'autre créent une force. Voilà  pourquoi la moitié du monde, en s'appuyant contre l'autre moitié, se raffermit.
  • L'expérience prouve que celui qui n'a jamais confiance en personne ne sera jamais déçu.
  • Qui pense peu, se trompe beaucoup.
  • Demande conseil à qui se corrige lui-même.
  • Il ne faut pas appeler richesse les choses que l’on peut perdre. C’est la vertu qui est notre vrai bien, et la vraie récompense de quiconque la possède: la vertu on ne peut pas la perdre, elle ne nous abandonne pas, au contraire des biens tangibles et des trésors matériels, que l’on ne détient que dans la crainte de les perdre et qui souvent laissent celui qui les possédait contrit et humilié quand il s’en voit privé.
  • Qui ne punit pas le mal commande qu’on le fasse.
  • Tout mal laisse une tristesse dans la mémoire.
  • La nature n’enfreint jamais ses propres règles.
  • Si l’âme est plus digne que le corps, alors de la même façon, les richesses de l’âme seront plus dignes que celles du corps.
  • La mémoire des bienfaits est fragile au regard de l’ingratitude.
  •  

     

     

  • N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe.
  • La guerre c'est la guerre des hommes, la paix, c'est la guerre des idées.
  • Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d’un cinquième étage et qui vous disent : je vous offre ces roses.
  • Les mots manquent aux émotions.
  • Le souvenir, c’est la présence invisible.
  • On est stupéfait de la quantité de critique que peut contenir un imbécile.
  •  

     

     

     

     

     

    Réflexions sur la jeunesse




    La jeunesse mérite d’être étudiée de plus près. Voici quelques maximes au sens profond :



  • La jeunesse est la seule génération raisonnable.
    Françoise Sagan
  • La jeunesse est le temps des accélérations.
    Jean-François Somain
  • Alors s'assit sur un monde en ruine une jeunesse soucieuse.
    Alfred de Musset
  • Les femmes chérissent la mode, parce que la nouveauté est toujours un reflet de jeunesse.
    Madeleine de Scudéry
  • L'amour commence quand on n'a plus besoin ni envie de mentir.
    Robert Poulet
  • La vie n'a de prix que par le dévouement à la vérité et au bien.
    Ernest Renan
  • Qu'est-ce qu'une grande vie, sinon une pensée de la jeunesse exécutée par l'âge mûr ?
    Alfred de Vigny
  • On ne comprend pas plus la vie à  quarante ans qu’à  vingt, mais on le sait, et on l'avoue. C'est ça la jeunesse.
    Jules Renard
  • L'homme n'est pas fait pour vivre longtemps : l'expérience le corrompt. Le monde n'a besoin que de jeunesse et de poètes.
    Jacques Chardonne
  • La jeunesse est plus apte à  inventer qu'à  juger, à  exécuter qu'à  conseiller, à  lancer des projets nouveaux qu'à  poursuivre des anciens.
    Francis Bacon
  • La jeunesse doit non seulement assimiler tout ce qu'a créé la vieille culture, mais élever la culture à  une hauteur nouvelle, inaccessible aux gens de la vieille société.
    Constantin Stanislavski
  • Si la jeunesse n'a pas toujours raison, la société qui la méconnaît et qui la frappe a toujours tort.
    François Mitterrand
  • Il y aura toujours des gens qui n'aiment pas la jeunesse, Pour qui d'avoir vingt ans et de vivre sans un sou est un péché dont le bonheur les rend fous.
    Charles Trenet
  • Jeunesse. L'âge du possible.
    Ambrose Bierce
  • Ah ! Jeunesse - l'homme ne la possède qu'un temps et le reste du temps la rappelle.
    André Gide
  • En Occident la jeunesse est désemparée ; l'une des raisons de son trouble est que l'on n'exige plus assez d'elle. La jeunesse avec raison exige qu'on exige.
    Jean Guitton



  • A ceux craignant les jugements hâtifs



  • Le flambeau de la critique s'allume plus souvent pour détruire que pour éclairer.
    Jean-Benjamin de LABORDE
  • C'est à l'audace de leurs fautes de grammaire que l'on reconnaît les grands écrivains.
    Henry de Montherlant
  • Irait-on dire à  un musicien : "Il y a dans la gamme des notes ignobles, et dont vous ne sauriez vous servir, s'il vous plait ?" à un peintre : "Telles de vos couleurs sont ampoulées, vous les laisserez de côté ?" Non ; toutes les notes, toutes les couleurs peuvent servir ; pourquoi, et de quel droit dire à un écrivain : "Tarte à  la crème ne peut aller ici ?"
    Alfred de MUSSET
  • C'est perdre son temps que de lire des critiques. Je me fais fort de soutenir dans une thèse qu'il n'y en a pas eu une de bonne depuis qu'on en fait, que ça ne sert à  rien qu'à  embêter les auteurs et à  abrutir le public, et enfin qu'on fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat.
    Gustave FLAUBERT
  • On est stupéfait de la quantité de critique que peut contenir un imbécile.
    Victor HUGO
  • La critique est un art admirable, en ce qu'elle dispense de lire et de comprendre les oeuvres qu'il lui faut juger. Pour y être un maître incontesté et glorieux, il suffit de répéter à  satiété des opinions fixement établies par une sorte de système anthropométrique et dont sont atteints, à  leurs débuts, certains littérateurs, sans que l'on puisse considérer ce qu'un écrivain doit avoir fait de progrès, et s'il s'est engagé dans des routes nouvelles. Et si les opinions préalables n'existent point, alors la critique se tait.
    Octave MIRBEAU
  • On observe qu'en France, le plus souvent, les critiques musicaux sont sourds et les critiques d'art aveugles. Cela leur permet le recueillement nécessaire aux idées esthétiques.
    Anatole FRANCE
  • Ce qui nous fait croire si facilement que les autres ont des défauts, c'est la facilité que l'on a de croire ce qu'on souhaite.
    LA ROCHEFOUCAULD
  • La critique est un impôt que l'envie perçoit sur le mérite.
    Gaston De Lévis
  • Il n'est pas nécessaire qu'un auteur comprenne ce qu'il écrit. Les critiques se chargeront de le lui expliquer.
    Abbé Prévost
  • Ne fais pas attention à ce que dit la critique : on n'a jamais élevé une statue à  un critique.
    John Sibelius
  • Les critiques sont généralement des gens qui auraient été poètes, historiens, biographes, s'ils avaient pu ; ils ont essayé leurs talents d'une façon ou d'une autre, et n'ont pas réussi ; en conséquence, ils se sont faits critiques.
    Samuel Taylor Coleridge
  • Pour échapper à  la critique, ne rien faire, ne rien dire, n'être rien.
    Elbert Hubbard
  • Le critique se montre beaucoup moins soucieux d'éclairer l'opinion que de paraître intelligent.
    Marcel Aymé
  • Savez-vous qui sont les critiques ? Les hommes qui ont échoué en littérature et en art.
    Benjamin Disraeli
  • Demander à  un écrivain ce qu'il pense des critiques, c'est demander à  un réverbère ce qu'il pense des chiens.
    John Osborne
  • Si le critique était un compositeur inspiré, il ne dirait pas comment l'oeuvre aurait dû être faite, il l'écrirait lui-même.
    Arnold Schoenberg
  • Je n'ai jamais permis les critiques. On demande à  un médecin qu'il guérisse la fièvre et non qu'il fasse une satire contre elle.
    Napoléon Bonaparte
  • En France, le premier jour est pour l'engouement, le second pour la critique et le troisième pour l'indifférence.
    Jean-François de La Harpe
  • Tu ferais un excellent critique. Tu parles fort bien de ce que tu connais mal...
    Henri Jeanson
  • La critique est aisée et l'art est difficile.
    Destouches
  • Il n'est pas nécessaire qu'un auteur comprenne ce qu'il écrit. Les critiques se chargeront de le lui expliquer.
    Abbé Antoine Prévost
  • Les avis sont très partagés: les uns disent que c'est très mauvais et les autres que ce n'est pas bon du tout.
    Alfred Capus
  • Laissez-les me jeter la pierre. Les tas de pierres, c'est le commencement du piédestal.
    Alexandre Dumas
  • C'est un tort de lire un livre avant d'en faire la critique: Ça donne des préjugés.
    Georges Croby
  • Le critique insulte l'auteur: on appelle cela de la critique. L'auteur insulte le critique: on appelle cela de l'insulte.
    Henry De Montherlant
  • Un critique ne doit jamais hésiter à  se rendre ridicule.
    Jean Paulhan



  • Diverses pensées :



  • On sait que le propre du génie est de fournir des idées aux crétins une vingtaine d’années plus tard.
    Louis Aragon
  • Les lois sont semblables aux toiles d'araignées, qui attrapent les petites mouches, mais laissent passer guêpes et frelons.
    Jonathan Swift
  • Je crois que la plus grande maladie dont souffre le monde aujourd’hui est le manque d’amour.
    Lady Diana
  • Boris Vian :

  • N'importe quel objet peut être un objet d'art pour peu qu'on l'entoure d'un cadre.
  • L'argent ne fait pas le bonheur de ceux qui n'en ont pas.
  • Stephen King:

  • Si vous jugez le livre, le livre vous juge aussi.
  • L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.
  • La fiction, c’est la part de vérité qu’il existe en chaque mensonge.
  • L’humour est presque toujours la colère maquillée.
  • A cette modeste liste s'ajoutent les textes suivants : Le déserteur de Boris Vian et J'accuse de Zola.

    retour